« L’autre concours de l’immobilier »

Palmarès

 

Catégorie «La spéculation la plus lucrative » :

1, rue Gevray (Lake Development Property)

Comment promettre des logements étudiants et bâtir des lofts de 400 m2 au coeur des Pâquis…


 Catégorie « Hors la loi ? » :

40, rue de Lausanne (Vision Genève S.A.)

L’objet qui cristallise les dérives effarantes de l’immobilier genevois et la mansuétude des pouvoirs publics…


 Catégorie « Pas de quartiers pour les alternatives » :

154, rte de Malagnou (Etat de Genève)

La fausse promesse des pouvoirs publics et la mise en compétition décomplexée des précarités…


Catégorie « La densification la plus étouffante» :

La caserne des Vernets (Etat de Genève)

Répétez-le comme un mantra : « Il faut construire la ville en ville !  La ville en ville il faut construire !  En ville la ville il faut construire !  La ville ! En ville ! Il faut ! ». Densité 5.56, et tant pis pour celles et ceux qui disposeront d’espaces verts chétifs et ne verront pas le soleil.


 Catégorie « La surélévation la plus ébouriffante » :

3, rue Butini (Hubert / Meylan)

Comment annoncer quatre logements et construire une villa sur les toits aux Pâquis…


Remise des prix 

Vendredi 3 novembre 2017 à 10h aux Canons,

(angle rue de l’Hôtel-de-Ville et rue du Puits-Saint-Pierre)

Venez nombreu-ses !